UPFléron

Préliminaires au baptême

bebeQu’est-ce que le baptême ?

Le baptême est le premier sacrement de l’“initiation“ chrétienne. Traditionnellement, il est dit que le baptisé “entre“ dans le peuple des chrétiens. Le baptisé accueille l’amour de Dieu et veut y répondre par une vie tournée vers le bien.

Symbole principal du baptême, l’eau signifie à la fois l’engagement de Dieu et du baptisé pour la vie et la possibilité d’être sans cesse “lavé“ de ce qui la salit.

Dans nos régions, l’on se contente généralement de verser un peu d’eau sur le front du baptisé, mais le rituel permet aussi de le plonger dans l’eau puis de l’en retirer ; dans ce cas, l’eau symbolise plutôt les forces de mort qui pourraient nous engloutir mais dont nous pouvons être retirés, passant de la mort à la vie avec le Christ.

Y a-t-il un âge pour être baptisé ?

Par définition, les premiers chrétiens n’avaient pas de parents baptisés. Ce sont donc des adultes qui demandaient le baptême au moment où ils décidaient d’opter pour la foi chrétienne. De nos jours aussi, bien des gens découvrent la foi au cours de leur existence et demandent le baptême à tout âge.

Baptiser les bébés afin de les associer le plus tôt possible à la vie du Christ est un usage très ancien. De nos jours, tournant heureusement le dos à la croyance en un Dieu qui refuserait son amour aux non-baptisés, les parents prennent le temps de s’y préparer plus paisiblement.

 Pourquoi pas à 3, 5, 8 ou 10 ans ?

Pris par leurs occupations ou par choix, des parents demandent le baptême plus tard. Cependant, s’il n’a pas été baptisé dans – en gros – ses deux premières années, il ne vivra pas mieux les choses à 3, 4 ou 5 ans. Mieux vaut alors attendre l’âge de 8 ans. Le niveau scolaire “2è primaire“ correspond en effet à une phase d’éveil et d’intérêt des enfants où ils s’impliqueront eux-mêmes avec un bel enthousiasme dans l’événement ! Dans ce sens-là, postposer le baptême pour donner à l’enfant l’occasion de le vivre plus consciemment n’est pas dénué d’intérêt.

 Dans quelle paroisse demander le baptême ?

Le baptême fait entrer dans une communauté ; le “privatiser“ à outrance, c’est l’amputer de cette dimension. Célébrer le baptême avec plusieurs familles a donc du sens.

Le même principe préside au choix de la paroisse où le baptême sera célébré :

vivons-nous actuellement quelque chose de la foi chrétienne ? Dans quelle communauté l’enfant baptisé grandira-t-il dans cette foi ? C’est là qu’il y a lieu de le baptiser, non dans une paroisse extérieure choisie pour l’élégance de l’église, le style du curé ou la proximité d’une salle de réception.

Vous êtes ici : Accueil Célébrations Baptêmes Préliminaires
  • Site modifié le vendredi 13 décembre 2019 à 00:15:17