UPFléron

Funérailles

Que faire en cas de décès ?

Sauf exception, lors du premier contact avec la famille, les Pompes Funèbres téléphonent elles-mêmes au Doyen pour convenir du moment de la célébration selon les disponibilités des célébrants et des églises.

Le célébrant contacte ensuite rapidement la famille pour convenir d’une rencontre où il présentera le déroulement de la célébration, un choix de lectures, voire de musiques, et demandera quelques éléments pour connaître le défunt. Il indiquera à quels moments des proches peuvent éventuellement prendre la parole pour évoquer leur défunt, adresser un message de sympathie, un merci, etc.

 Avec ou sans Eucharistie ?

Pour s’adapter à la pénurie de prêtres, le diocèse de Liège encourage les célébrations de funérailles sans Eucharistie (c’est-à-dire sans communion). Célébrer un baptême ou un mariage sans Eucharistie est considéré comme normal ; personne ne craint que la célébration soit de ce fait de moindre qualité. Il en va de même pour les funérailles.

Contrairement à ce qui se passe dans certains doyennés, nous n’imposons pas la célébration sans Eucharistie mais demandons aux familles de ne pas demander l’Eucharistie systématiquement, surtout s’ils savent que personne ne viendra communier.

 Qui célèbre ?

Jusqu'à ce jour, dans le Fléronnais, les funérailles sont toujours célébrées par un prêtre ou un diacre. La situation pourrait évoluer si un seul prêtre se retrouvait seul pour les cinq lieux de culte.

 Où se célèbrent les funérailles catholiques ?

Les funérailles sont indifféremment célébrées dans l’une ou l’autre église de l’Unité Pastorale (voir chapitre “Localisation“) selon le souhait de la famille.

L’église est le lieu normal et habituel de la célébration religieuse. Certaines entreprises de Pompes Funèbres cherchent à garder tout dans leur funérarium et influencent les familles en déclarant « Aucun prêtre n’est disponible » avant même de nous avoir contactés. Contrevenant aux demandes de l’évêque, des diacres (plus rarement des prêtres) extérieurs aux paroisses rendent ces petits services lucratifs sans en avertir les paroisses. Nous regrettons ces pratiques. Nous ne les recensons pas pour autant, et la collaboration avec les Pompes Funèbres est généralement cordiale.

 Paie-t-on quelque chose ?

Dans le Diocèse de Liège, la participation aux frais demandée pour les funérailles est fixée à 160 Euros. De cette somme, le célébrant reçoit 20 Euros. Le reste va à essentiellement à l'entretien et au chauffage de l'église, et secondairement aux frais d'animation et de gestion de l'Unité Pastorale et du Diocèse. La plupart des Pompes Funèbres inscrivent cette somme dans leur facture et la rétrocèdent ensuite aux paroisses. D’autres demandent à la famille de prévoir une enveloppe pour la paroisse à la célébration elle-même. Pour éviter ces trivialités au moment où le recueillement doit dominer, nous conseillons dans ce second cas de tout régler avec le célébrant pendant la rencontre préparatoire.

 Contacts :

En cas de décès : d’abord l’abbé Jean LIEVENS, curé-doyen, 04 358 30 21.

Pour d’autres informations ou après un premier contact : 

Marielle RENAUD 04 358 88 79 ou Mathieu DEWANDRE 04 358 49 21.

Si vous voulez être au courant des derniers décès dans la Province de Liège consultez le site suivant : Enaos.net

Décès dans l'UP

de madame Josette BOSSON, veuve de Nicola LYDAKIS, née à Forêt le 18 octobre 1929 et décédée le 14 juin. Elle était domiciliée rue de l'Espoir 68 à Grivegnée. Son corps repose au Centre funéraire Dethier, rue Bureau 30 à Fléron ; visites mardi de 17 à 19H. Une cérémonie est prévue au Centre funéraire Dethier le 19 juin à 10H45.

 

de madame Marie DEBATTCE, épouse de monsieur Joseph LECLOUX, née à Liège le 2 mai 1937 et décédée le 13 juin. Elle était domiciliée rue Verte Voie 10 à Fléron. Son corps repose au Centre funéraire Bottin, Avenue Des Martyrs 170 à Fléron ; visites samedi et dimanche de 17 à 19H. Une cérémonie est prévue au Centre funéraire Bottin le 18 juin à 10H45.

 

de madame Antoinette JEZIOREK, veuve de monsieur Joseph DROBINA, née à Retinne le 27 mai 1927 et décédée le 10 juin. Elle était domiciliée rue Militaire 64 à Micheroux. Son corps repose au funérarium Dejeneffe, rue de la Résistance 216 à Soumagne ; visites de 17 à 19H. Une absoute sera célébrée le 14 juin à 10H à l'église de Retinne.

 

 Décès récents

Vous êtes ici : Accueil Célébrations Funérailles
  • Site modifié le dimanche 16 juin 2019 à 08:41:47