UPFléron

Articles

Fidesco

fidescoPeut-être avez-vous déjà entendu parler de Fidesco ? Fidesco, une ONG qui envoie des volontaires dans des pays du Sud. Fidesco, la foi au service de la coopération. À la demande des Églises locales ? Mais qu’est-ce que cela peut bien vouloir dire ?
Fidesco est une organisation catholique de solidarité internationale basée en France, avec des bureaux en Belgique, aux Pays-Bas, en Allemagne, au Portugal, en Pologne et aux USA.
En 1980 a eu lieu un synode sur la famille à Rome. Lors ce synode, des évêques d’Afrique ont rencontré des jeunes actifs autant au niveau de leur foi que dans le monde. Touchés par cette rencontre, ces évêques ont demandé à la Communauté de l’Emmanuel d’envoyer des volontaires dans leur pays. C’est donc en 1981, que les premiers volontaires de Fidesco partaient en ex-Zaïre. Depuis, chaque année Fidesco envoie des volontaires.
Et comme ce fut déjà le cas en 1981, c’est toujours quelqu’un de l’Eglise locale qui appelle les volontaires. Fidesco ne s’impose pas, elle répond à une demande à un niveau professionnel mais également spirituel. Ainsi les volontaires apportent leurs compétences professionnelles et sont missionnaires tant sur leur lieu de travail et que sur leur lieu de vie.
Cette année, malgré le Covid, 87 volontaires ont été envoyés en mission pour 2 ans (parfois un an). Ce sont des jeunes ou moins jeunes, des célibataires, des couples et des familles qui ont décidé de partir pour répondre à l’appel du pape François qui exhortait les jeunes à quitter leur divan et chausser des crampons pour changer le monde. Ils sont donc partis comme infirmiers, éducateurs, gestionnaires de projet, professeurs, ... en Afrique, Asie, Moyen-Orient et Amérique Latine. S’ils partent en mission, c’est bien sûr pour travailler auprès de populations pauvres, mais également pour témoigner de l’amour de Dieu. Ce qu’ils font par leur vie simple et en étant proche de la population locale.
L’esprit de Fidesco, c’est de vivre sa mission en serviteur, humblement, en prenant le temps de s’imprégner de la culture et d’essayer de la comprendre. On ne vient pas changer le monde en arrivant en conquérant et en espérant tout révolutionner par notre seule présence et charisme mais en se faisant petit et en aimant son prochain. Il est parfois difficile, en fin de mission, de voir les fruits de cette mission mais par la présence des volontaires, par leur écoute et leur joie, beaucoup de graines auront été semées, qui germeront tant dans le cœur des personnes rencontrées dans le pays de mission que dans celui des volontaires rentrés au pays.
Si vous souhaitez soutenir nos volontaires belges ou avoir plus d’informations sur nos missions, n’hésitez pas à venir faire un tour sur notre site Internet : www.fidesco-international.org

Vous êtes ici : Accueil
  • Site modifié le mardi 25 janvier 2022 à 15:04:24