UPFléron

Curé Charles-Antoine Strail

il fit des découvertes dans la famille si curieuse des orchidées ; il signala l'existence, dans les environs de Fonds de Forêt, de plantes rares, telles que l'orphrys mouche, l'orphrys abeille et la spirante, trois plantes que l'on retrouve dans la flore australienne. Pas content de la découverte, il en chercha le pourquoi qui fut admis par la faculté de botanique de l'Université. En effet, en descendant de Fléron vers Prayon, à l'entrée du village de Fonds de Forêt, se situent les ruines d'une usine qui, au 19ème siècle, portait le nom de « La Lainière » ; on y lavait les laines qui, à l'état brut, étaient importées d'Australie et d'Argentine avant de les expédier à Verviers ; ces laines importées contenaient des tas d'impuretés et notamment des graines et des semences. Soit par l'action du vent, soit par l'intermédiaire d'un oiseau, ces graines se répandirent sur un coteau bien déterminé dans un périmètre voisin de l'usine, où elles germèrent et fleurirent. Hélas, les hivers rigoureux de nos régions et les promeneurs peu scrupuleux eurent raison de ces plantes. L'abbé Strail publia un livre de botanique : « La flore de Chaudfontaine et de Magnée ». Il possédait aussi une très curieuse et rare collection de fossiles qu'il donna au comte de Looz, lequel la céda à l'Université de Liège.

Vous êtes ici : Accueil Localisation Paroisse St-Antoine de Padoue à Magnée Historique de la paroisse Paroisses Curé Charles-Antoine Strail
  • Site modifié le mercredi 17 juillet 2024 à 22:40:09